Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/deb65583/domains/eyeonpalestine.be/public_html/2014/wp-content/plugins/seedprod-coming-soon-pro/inc/class-plugin.php on line 368
Laila and the Wolves + Ismael - Eye On Palestine Laila and the Wolves + Ismael

Laila and the Wolves + Ismael

Films suivie d’un Q&A avec  Heiny Srour

Laila and the Wolves

Un film de Heiny Srour

Fiction | 90′ | 1984

Arab avec sous-titres anglais

Leila and the Wolves est un docudrame sur la lutte contre la position de soumission qui a été imposée aux femmes au Liban et en Palestine pendant le 20e siècle. Heiny Srour nous entraîne dans les différentes étapes dans l’histoire, vers le rôle spécifique qui a chaque fois été attribué aux femmes et aux filles. Et plus particulièrement, on y voit le lien avec le goût pour la guerre et la façon dont ce patriarcat a tenu bon. Les loups du titre sont les hommes assoiffés de violence et de pouvoir. Sur le plan visuel, le spectateur est gâté avec des images toujours bien choisies, chacune porteuse d’une forme singulière de force.

 

Laila and the Wolves

 

La réalisatrice libanaise Heiny Srour qui habite à Paris était la première cinéaste arabe à voir un de ses films sélectionné pour le Festival du film de Cannes, il s’agissait de The Hour of Liberation (1974) sur la guérilla à Oman. Ce film qui a bénéficié d’une grande reconnaissance internationale a été interdit dans la plupart des pays arabes.

Dans le cadre de sa carrière de cinéaste, Srour a étudié l’anthropologie sociale à Paris. Elle a ensuite travaillé comme journaliste et critique de film. C’est à ce moment qu’est né son intérêt pour le cinéma du Tiers monde. Dans une interview, elle déclare : ‘Nous, gens du Tiers monde, devons rejeter les idées de la trame du film basée sur la littérature bourgeoise du 19e, avec ses contraintes harmonieuses. Les puissances coloniales ont bien trop déchiré et brisé nos sociétés pour que ce joli scénario soit encore valide.’

Il lui fallut sept ans pour terminer son film suivant, Leila and the Wolves (1984). Pendant cette période, elle dut travailler régulièrement dans des conditions dangereuses. Leila and the Wolves décrit le rôle, souvent caché, de la femme arabe aujourd’hui en Palestine et au Liban, selon la structure des 1001 Nuits.

+

Ismael

Un film de Nora Al Sharif

Short | 38′ | 2013

Arab avec sous-titres anglais

Inspiré par une journée de la vie d’un peintre palestinien, Ismail Shammout (1930-2006). Ismail raconte l’histoire poignant d’un jeune Palestinien qui peine à entretenir ses parents après leur exil dans un camp de réfugiés en 1948 par l’armée israélienne.

Malgré la vie misérable et les conditions atroces, il continue de rêver de Rome, où il veut apprendre à peindre. Un jour plus tard, après avoir vendu des gâteaux dans la gare avec son petit frère, tous deux marchent dans un champ de mines, en toute insouciance. C’est lorsqu’Ismail voit la mort de près et ne parvient à se sauver, lui et son frère, qu’in extremis que nous découvrons sa vraie volonté de vivre.

www.ismailfilm.com